Technologies | 27-09-2011

Sécurité civile | Un nouveau camion pour les pompiers

0 commentaire - Ajouter un commentaire
pompiers.gif
Renault Trucks présente un nouveau modèle de camion citerne léger pour les départs de feux : l’Acmat 4x4 CCFL. Ce véhicule, dont le PTAC est de 10 tonnes, a été conçu avec Acmat (filiale de Renault Trucks Défense, spécialisée dans les véhicules de défense légers) et le carrossier Gimaex. Il allie mobilité, motricité et charge utile pour permettre aux pompiers d’intervenir avec efficacité et rapidité en toutes circonstances.

Il a été développé par Acmat sur la base du VLRA (véhicule de liaison reconnaissance appui), un véhicule de défense léger qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années dans le domaine des opérations militaires. L’Acmat 4x4 CCFL répond aux besoins de mobilité et de charge utile exprimés par les pompiers pour circonscrire les départs de feux de forêt notamment avec rapidité et efficacité.
La particularité de ce véhicule est sa motricité. Ce camion peut évoluer sur tous les terrains, même les plus accidentés, avec une grande quantité d’eau (2 400 litres dont 400 litres pour l’autoprotection) et pour un PTAC de 10 tonnes. Sa faible hauteur (2480 mm), qui répond à un besoin exprimé des pompiers, est un atout pour se faufiler dans les sous-bois et garantir une grande mobilité du véhicule.

Equipé d’un moteur DXi 5, l’Acmat 4X4 CCFL est un concentré des meilleures technologies développées par Renault Trucks et Acmat. Il est proposé avec une citerne et des équipements spécifiques conçus par le carrossier Gimaex. La version châssis-cabine seule pourra être aisément équipée par tous les carrossiers spécialisés dans le domaine de l’équipement de lutte contre l’incendie. Son entretien sera réalisé dans le réseau Renault Trucks, pour garantir aux pompiers la même qualité de service que pour un véhicule classique.

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

> Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Soyez le premier à commenter cet article