près le stress et le burn-out (93%), les salariés citent la dépression et la souffrance psychologique (85%), puis les troubles musculo-squelettiques (80%) comme entrave au bien-être professionnel, selon une étude de l'IGS.

Le 9 avril dernier, le Tribunal des Affaires de Sécurité sociale (TASS) de Lyon a reconnu les cancers d’un ouvrier du verre comme maladie professionnelle, au titre de la poly-exposition aux cancérogènes. Une première en France.

Depuis deux ans, un groupe de travail alsacien répertorie les substances cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR) utilisées dans les garages de réparation automobile. Le but : les substituer par des produits plus sains et sensibiliser ...

Le vêtement de travail se rapproche du prêt à porter avec des fibres souples et des coupes modernes. Mais les clients veulent aussi afficher leur engagement en faveur du développement durable avec des polyesters recyclés et des fibres équita ...

Figurant parmi les 10 meilleurs innovateurs français de moins de 35 ans, Rebecca Abergel est directrice de recherche au Lawrence Berkeley National Laboratory de l’Université de Californie.

Mieux vaut prévenir que guérir. Grâce à ces équipements, on observe une baisse de vitesse de 20% à 30 % dans des collectivités et entreprises.

Les fournisseurs du mois