Accueil > L'actu des risques malveillance & feu > Ile Maurice | IndigoVision sécurise une prison

Ile Maurice | IndigoVision sécurise une prison

27-12-2011
videosurveillance.gif
Salle de contrôle de la maison d'arrêt.
© DR
La maison d'arrêt mauricienne de Grande Rivière Nord-Ouest a sensiblement amélioré sa sécurité en utilisant la vidéo sur IP d'IndigoVision pour mettre à niveau son système de vidéosurveillance. Partenaire local d'IndigoVision, Brink’s (Mauritius) Ltd a travaillé de concert avec la direction de la prison pour identifier la solution idéale permettant d'en surveiller les moindres recoins et de repérer tout incident instantanément.

Quinze caméras PTZ 9000 et 104 caméras analogiques ont été déployées et reliées à six enregistreurs vidéo en réseau (NVR) NVR-AS 3000, ainsi qu'à 104 encodeurs/décodeurs indépendants. Les enregistrements tournent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et sont conservés deux mois. La fonctionnalité Activity Controlled Framerate (ACF) est exploitée, avec un débit de 512 Kbits/s pour l'enregistrement vidéo.

Le réseau IndigoVision couvre à présent toutes les zones de l'établissement pénitentiaire, pour une surveillance bien plus complète que l'ancien système, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des bâtiments. Autres avantages majeurs : la détection de mouvements, les alarmes et la cartographie intégrés d'IndigoVision. Ainsi, les opérateurs peuvent identifier rapidement les problèmes et leurs origines, tout en visionnant facilement et immédiatement les enregistrements.

Les postes de travail sont établis dans la salle de contrôle principale de la prison, ainsi qu'à l'entrée et aux tours principales. Un nouveau réseau local basé sur fibres optiques et câbles FTP a, par ailleurs, été installé.

Les enregistreurs vidéo en réseau compact NVR-AS 3000 sont peu encombrants et dotés de puissantes capacités d'enregistrement. Forts de leur faible consommation d'énergie et dissipation de chaleur minimale, ces modèles peuvent enregistrer au maximum 20 caméras à débit numérique intégral et lire simultanément jusqu'à 20 caméras. L'ACF contrôle la fréquence de trame du flux vidéo de la caméra en fonction de la quantité de mouvements de la scène. En l'absence d'activité, la vidéo est diffusée sur le réseau à une fréquence de trame minimale. Dès qu'un mouvement est détecté, la vidéo est instantanément transmise au débit maximum configuré. Cela signifie une réduction considérable de la bande passante et des besoins en stockage sur NVR particulièrement pour les caméras surveillant des scènes la plupart du temps statiques ou durant les périodes calmes (la nuit, notamment).

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Réagir

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Ce site modère les commentaires.
Votre commentaire sera visible uniquement
s'il est validé par la rédaction.




Votre adresse email ne sera pas publiée

Les fournisseurs du mois



Les fournisseurs du mois