| 24-10-2011

Formation spécialisée
« Construction parasismique »
de l'Ensa Marseille

ensa.gif
La France s'est dotée d'une nouvelle carte sismique, entrée en vigueur à partir du 1er mai 2011. Nouveau zonage sismique qui change considérablement la donne en matière de construction et de rénovation du bâti. S’alignant sur les normes européennes, la loi française a été contrainte de s'adapter, et ce sont près de 21 000 communes qui se sont retrouvées en zone à risque sismique. La plupart des ouvrages situés dans une zone de sismicité autre que zéro, doivent être conçus en tenant compte du risque sismique, y compris les maisons individuelles.

Or, le nombre de professionnels de l'aménagement et de la construction qui ont reçu une formation en génie parasismique ou en prévention du risque sismique reste très faible en France. Et pourtant la seule prévention efficace contre ce risque naturel est la construction parasismique des bâtiments neufs et le confortement préventif du bâti existant. Le concepteur de projet peut et devrait jouer dans ce domaine un rôle déterminant.

L'École nationale supérieure d'architecture de Marseille propose un ensemble de formations aux étudiants, aux architectes diplômés d’État, aux collaborateurs d’architectes et aux architectes D.P.L.G. Parmi les formations spécialisées figure un diplôme propre à l’école d’architecture ou D.P.E.A. (formation diplômante post-master) « Construction parasismique » habilité par le ministère de la Culture.

L'intérêt pédagogique de cette formation réside principalement dans la diffusion de connaissances dans un domaine qui est à l’heure actuelle très peu présent dans les programmes d’enseignement.

Le but principal de cette formation est donc de former des spécialistes en architecture parasismique, aptes à concevoir et à réaliser des bâtiments capables de résister aux séismes majeurs. Le deuxième objectif est d’offrir une formation spécialisée aux personnes pouvant être appelées à intervenir dans le domaine de la prévention du risque sismique (aménagement parasismique d’une ville, simulation de l’impact d’un séisme sur la zone touchée, information de la population, formation des professionnels, etc.).

> Programme sommaire du diplôme
- Aléa sismique et risque sismique
- Comportement des constructions sous séisme
- Parti architectural « parasismique »
- Conception des bâtiments en maçonnerie, bois, béton armé et acier
- Diagnostic de vulnérabilité du bâti ancien et confortement préventif
- Urbanisme parasismique

> École nationale supérieure d'architecture de Marseille
184, avenue de Luminy
13288 Marseille cedex 09
prim.net
> Retrouvez cet article et l'actualité des risques sur le site de notre partenaire Prim.net.

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

> Ajouter un commentaire 1 commentaire
  • formation - 22/08/2012, 10:42

    sadek

    c'est intéressant de permettre aux étudiants algériens de poursuivre cette formation, en raison du risque sismique de la région centre de l’Algérie.Les études de confortements de l'ancien bâti sont nécessaires.