| 21-10-2011

Formation | DSA « Architecture
et risques majeurs » de l'Ensa Paris-Belleville

0 commentaire - Ajouter un commentaire
risques-majeurs.gif
Comstock Images © Getty Images
L’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville organise des formations conduisant au diplôme de spécialisation et d’approfondissement en architecture (DSA).

Parmi les trois spécialisations proposées par l'école figure le DSA « Architecture et risques majeurs ». Ce diplôme prépare les architectes à prendre en compte les risques majeurs à toutes les étapes de leur travail, que ce soit dans le cadre de projets nouveaux, pour réduire la vulnérabilité de l’existant, comme dans la gestion de crise et la reconstruction.

La formation s’attache à la prise en compte des risques majeurs dans les différents volets de l’intervention des architectes, que ces risques soient d’origine anthropique, c’est-à-dire liés à l’activité humaine, ou naturelle (crues, séismes, avalanches, activité volcanique, etc.).

> Les axes de la formation, conformément à l’arrêté du 20 juillet 2005, sont les suivants :
- l’élaboration de projet de bâtiments et d’aménagement urbain favorisant un bon comportement en cas de catastrophe, ainsi que leur mise en œuvre ;
- la réduction de la vulnérabilité du patrimoine existant ;
- l’intervention dans la gestion de crise ;
- l’intervention en situation post-crise pour réparer, renforcer, reconstruire durablement le patrimoine et l’environnement endommagés.

Le premier semestre est consacré à l’architecture de l’urgence. Le deuxième semestre, consacré à l’intervention sur le patrimoine existant, comporte un atelier dans les Pyrénées ainsi qu’une session à Bordeaux. Le troisième semestre comporte un atelier à l’étranger centré sur la problématique du projet «neuf» sur site multirisque. Le quatrième semestre est dédié à la mise en situation professionnelle.

Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville
60, boulevard de la Villette
75019 Paris
prim.net
> Retrouvez cet article et l'actualité des risques sur le site de notre partenaire Prim.net.

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

> Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Soyez le premier à commenter cet article