Technologies | 20-10-2011

Désenfumage | Nouveautés Ecodis

0 commentaire - Ajouter un commentaire
desenfumage.gif
Ecolames pour le désenfumage et la ventilation.
Plus de lumière, plus de ventilation tout en garantissant la sécurité en cas d’incendie dans les bâtiments à haute performance énergétique… Ce sont les principales innovations des solutions Ecodis.

> Ecolames
Les profilés des ventelles Ecolames assurent une rupture de pont thermique sur le cadre et les lames. L’appareil destiné au désenfumage et à l’aération, atteint un coefficient thermique de Uw = 1.3 W/m².°K. Il permet aussi une réduction acoustique de 26 dB.

> La gamme Premium
Ecodis a développé une gamme de lanterneaux isolés à rupture de pont thermique pour l’éclairement, le désenfumage et l’aération naturelle. La gamme se compose d’un exutoire de fumées, de lanterneaux pour l’aération et l’éclairement et d’une voûte. Une innovation qui utilise des matériaux performants pour offrir une excellente isolation avec un Uw = 1,42 W/m².°K. Le résultat : les pertes de calories sont réduites de 45 %.

> La solution AeroTech
Basée sur la technologie aerogel de Cabot, la solution Ecodis AeroTech garantit à la fois une parfaite diffusion de la lumière et une isolation thermique et phonique optimale. On peut atteindre ainsi une économie d’énergie de 60 %.

> Ecolux Spot
Grâce aux puits de lumière Ecolux Spot la lumière naturelle est diffusée dans toutes les pièces d’un bâtiment. L’optimisation de l’éclairage naturel permet à l’utilisateur de réduire de façon significative ses dépenses en lumière artificielle. Par ailleurs selon la réglementation thermique (RT) 2012, l’éclairement naturel des bâtiments sera un des points clefs pour réduire la consommation globale d’énergie.

> Ecofresh’Air
Cette innovation permet d’économiser 80 % sur le coût de l’énergie par rapport à une climatisation classique. La température peut être abaissée d’environ 10 °C en assurant une atmosphère saine et sereine.

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

> Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Soyez le premier à commenter cet article