| 22-12-2011

Création d’un Observatoire
des risques naturels en 2012

0 commentaire - Ajouter un commentaire
catastrophes-naturelles.gif
© Thinkstock
Face à l'augmentation des événements naturels dommageables en France, les pouvoirs publics ont décidé de se doter d'un Observatoire national des risques naturels. Une nouvelle structure qui sera annoncée le 19 janvier prochain à Bordeaux par la ministre de l'Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Cet établissement va permettre d'agréger toutes les informations relatives aux catastrophes naturelles aujourd'hui éclatées entre divers services. Entre les spécialistes qui œuvrent sur les inondations, d'autres qui se consacrent à la météorologie ou encore à la nature des sols, le savoir est en effet aujourd'hui totalement dispersé. A cela s'ajoute le monde des assureurs qui, de son côté, fournit foule d'informations d'ordre économique.

L'objectif est de rassembler toutes ces données pour tenter de mieux anticiper ces phénomènes et mettre en place des politiques de prévention parfaitement adaptées.
Pour la Fédération française des sociétés d'assurances qui milite pour ce genre de structure depuis des années, cet observatoire est d'autant plus indispensable que l'on s'achemine vers une augmentation du coût global des sinistres. Selon une étude révélée l'an passé, il passerait de 34 milliards d'euros au cours de ces vingt dernières années à plus de 60 milliards d'euros sur les vingt prochaines. En cause, l'augmentation des événements climatiques exceptionnels tels que les tempêtes, les inondations et les épisodes de sécheresse.

Sources : MEDDAD et CatNat.
catnat.gif
> Retrouvez l'intégralité de cet article et l'actualité des risques naturels sur le site de notre partenaire CatNat.

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

> Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Soyez le premier à commenter cet article