| 03-02-2012

830 000 Franciliens seraient directement exposés au risque d'inondation

0 commentaire - Ajouter un commentaire
inondations.gif
© Thinkstock
En cas de crue centennale de type 1910 en Ile-de-France, ce sont près de 830000 Fanciliens qui seraient menacés d'inondation des eaux alors que les constructions dans les zones à danger se multiplient ces dernières années. En sept ans, ce sont 46000 habitants qui sont venus s'installer en zone inondable, ce qui inquiète beaucoup de spécialistes.

L'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Ile-de-France (IAU-IDF) a publié deux notes (ici  et ici) rappelant les dangers de ces montées d'eau, alors que d'autres voix réclament un assouplissement des règles en matière de construction et d'urbanisme. Dans la zone de la petite couronne, la pression immobilière est très forte, tant le taux de population habitant dans ces régions ne cesse de monter. […]

> Les dix secteurs le plus exposés sont
Les 15e et 13e arrondissements de Paris, Alfortville, Asnières-sur-Seine, Gennevilliers, Créteil, Colombes, Ivry-sur-Seine, Saint-Maur-des-Fossés et Maisons-Alfort.

De plus, une inondation majeure, en Île-de-France, aurait des répercussions économiques considérables. […] Pour la région Île-de-France, qui représente aujourd’hui 29 % du PIB national, une inondation du type de la crue de 1910 serait susceptible d’affecter durablement l'économie…
 
Sources : IAUIDF-CatNat
catnat.gif
> Retrouvez l'intégralité de cet article et l'actualité des risques naturels sur le site de notre partenaire CatNat.

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

> Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Soyez le premier à commenter cet article