Technologies | 01-12-2011

Nouvelles cloisons vitrées coupe-feu Promaglas

0 commentaire - Ajouter un commentaire
Photo
incendie.gif
Promat enrichit sa gamme de cloisons vitrées coupe-feu intérieures avec le système Promaglas afin de répondre aussi bien aux exigences de sécurité incendie qu’aux aspirations architecturales, quelle que soit la nature du projet : neuf, réhabilitation, contemporain, classique, etc.

Résistant au feu EI 30 et EI 60, le vitrage Promaglas possède de nombreux atouts qui séduiront les concepteurs et prescripteurs :
- une sécurité coupe-feu de trente à soixante minutes,
- un potentiel optimal de lumière et de clair de vitrage avec des hauteurs de cloisonnement jusqu’à  3 mètres (4 mètres avec imposte), et ceci sans aucune limitation de longueur,
- des possibilités esthétiques nombreuses grâce à des décors de vitrages personnalisés, un montage sur châssis issus d’un très large choix d’essences de bois européennes ou exotiques, une grande diversité des séquences d’assemblage rectiligne, la possibilité de créer des angles ou encore d’intégrer des portes Promaglas Hoba CF 0h30.

Les performances de compartimentage du vitrage Promaglas sont attestées par des procès-verbaux de classements européens, EI, selon NF EN13501.2 et pour un sens de feu indifférent.

Ces vitrages feuilletés sont réalisés sur mesure et assurent une excellente diffusion lumineuse. Ils se composent de plusieurs épaisseurs de verre, séparées par des intercalaires de gel intumescent résistant au feu. Les verres peuvent être transparents, sablés, opaques, colorés ou avec une face réfléchissante, sérigraphiés ou dotés d’un film PVB lorsque l’on souhaite adjoindre une protection UV ou une fonction garde-corps.

> Promaglas 30 (EI 30) est disponible en trois épaisseurs : 17, 21, 25 mm, dans une dimension maximale de  1100 x 2160 mm. Le coefficient Ug varie de 5,4 W/m².k à 5 W/m².k selon la présence ou pas de PVB. L’affaiblissement acoustique Rw+C est de 38 dB, la résistance aux chocs de 900 joules pour les deux plus fortes épaisseurs. Son poids se situe entre 40 et 56 kg/m².

> Promaglas 60 (EI 60) est disponible en trois épaisseurs : 25, 29, 33 mm, dans une dimension maximale de 1200 x 2910 mm. Le coefficient Ug varie de 5,2 W/m².k à 4,8 W/m².k selon la présence ou pas de PVB. L’affaiblissement acoustique Rw+C fluctue entre 39 dB et 42 dB, la résistance aux chocs de 900 joules pour les deux plus fortes épaisseurs. Son poids se situe entre 60 et 76 kg/m².

L’ossature bois est composée, selon les cas, de châssis, montants, traverses et parcloses à partir de bois issus de forêts gérées durablement, notamment en provenance de pays tempérés comme les pays européens. Le choix de trente essences différentes, d’une masse volumique minimale de 500 kg/m3, permet de créer des ambiances décoratives très diverses et très riches. L’intégration des vitrages dans l’ossature bois se fait par parcloses vissées. Une bande de joint mousse à cellules fermées assure le serrage des vitrages et elle est étanchée ensuite par le silicone Promat-Systemglas. L’épaisseur du châssis est fonction de l’épaisseur des vitrages et de leur classement au feu.

Une fabrication sur mesure et de grandes dimensions de vitrage permettent des jeux constructifs très divers, sans limitation du linéaire. Les cloisons vitrées de 3 mètres de hauteur peuvent être fixées sous une imposte pleine de hauteur maximale de 1 mètre. Le renforcement de la cloison se fera par l’intermédiaire de bracons protégés par des plaques Promatect-H. Différents angles de 90° à 180° peuvent être donnés aux cloisons. L’intégration de portes vitrées Hoba permet de créer des circulations au travers des cloisons.

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

> Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Soyez le premier à commenter cet article